Alles unter Kontrolle FR TOUT EST SOUS CONTRÔLE

Améliorer la transparence, la qualité et la capacité grâce à l’intégration de systèmes pour l’évaluation de la qualité dans des lignes de fabrication connectées en réseau.

Pour l’usinage en aval des produits de bois de sciage, la qualité du produit et la capacité de production sont des facteurs économiques décisifs. Grâce à l’intégration de systèmes pour l’évaluation de la qualité dans le processus de fabrication, le degré d’automatisation est amélioré, ce qui optimise également la capacité.

ÉCOURAGE OPTIMISÉ ET USINAGE CONNECTÉ

KALLFASS a développé un concept d’interfaces qui relient entre eux les différents composants logiciels d’une ligne de production et qui permettent ainsi une communication directe entre les différents processus. Exemple : le scanner de flaches, installé dans l’ensemble de triage, détermine les dimensions des planches (longueur, largeur et épaisseur) et éventuellement leur qualité, détecte les dommages comme les trous dus aux nœuds ou les flaches et transmet ces résultats de mesure directement à la scie ébouteuse de KALLFASS qui les utilise comme informations pour l’éboutage. En règle générale, les scies ébouteuses fonctionnent uniquement avec des longueurs de trame prédéfinies, mais grâce à l’équipement supplémentaire de l’installation d’une butée zéro flexible servocommandée en amont de la scie ébouteuse, il est possible d’effectuer des coupes précises au niveau des emplacements endommagés et de réduire ainsi le plus possible les pertes en matériau.

Comme alternative au scan, un convoyeur d’évaluation à chaîne de KALLFASS peut être utilisé pour l’évaluation manuelle de la qualité des produits découpés. Chaque planche est traitée individuellement puis redéposée sur l’équipement de transport après pivotement sur 180°. L’opérateur peut observer le morceau de bois sur tous les angles et y affecter une caractéristique.

Les alternatives au scan : l’évaluation manuelle de la qualité des produits découpés à l’aide du convoyeur d’évaluation à chaîne de KALLFASS.

Holzkurier 13/2021